Recadrer un collaborateur

Non-respect des délais, tenue inappropriée, propos déplacés, retards répétés, absences injustifiées etc… Comment réagir face aux écarts de conduite d’un collaborateur?

ROLE DU MANAGER:

Par nature, l’être humain est hostile aux conflits. Certains ont pour habitude de remettre toute explication à plus tard.

Pourtant recadrer un collaborateur fait partie de votre rôle de manager.

Apporter un critique constructive est synonyme de compétence, cela est important pour asseoir sa crédibilité, sa responsabilité et son autorité.

Mais aussi, pour l’harmonie au sein de son équipe, le motivation individuelle et collective, le respect mutuel, la confiance et l’atteinte des objectifs visés.

CLES POUR UN RECADRAGE EFFICACE:

  • Ne pas réagir à chaud, sauf si la situation l’impose
  • Préparer soigneusement le recadrage
  • Ne pas oublier de se concentrer sur les faits et non les émotions
  • Etre clair sur ce qui est reproché
  • Présenter les répercussions sur le travail de l’équipe, l’entreprise.
  • Pratiquer l’écoute active
  • S’assurer de la bonne assimilation du rappel à l’ordre
  • Encourager et contrôler

N’ayez pas peur de recadrer avant que la situation n’empire. Evitez de penser que le fait de faire un recadrage, le collaborateur ne vous “aimera” plus.

Faire un recadrage avec écoute et empathie apportera de la sérénité dans vos équipes, mais aussi la confiance de vos collaborateurs.

Si cela est vraiment difficile, une aide extérieur est nécessaire, pour travailler sur votre confiance en vous et votre assertivité.

Nathalie Cravatte

NC Coaching- Consulting sarl